Cape Reinga, où esprits et océans se rencontrent

By Fanny — Posted in Depaysemoi on

Depaysemoi Nature Nouvelle-Zélande Visite

Le Cape Reinga est l’un des lieux les plus connus, et l’un des plus apprécié de Nouvelle-Zélande. Chaque année, il reçoit de plus en plus de visiteurs, attirés par cette terre sacrée pour les Maoris, mais aussi pour la superbe vue que l’endroit offre.

Le Cape Reinga est connu comme le point le plus au Nord de Nouvelle-Zélande, mais ce n’est pas totalement vrai. En réalité, il s’agit d’une réserve scientifique située à quelques kilomètres de là, interdite au public. Mais bon, on ne va pas chipoter pour quelques kilomètres !

Après avoir passé Kaitaia, le dernier centre habité pour les 100 prochains kilomètres, on roule sur une route bitumée et parfaitement entretenue. Nul besoin d’un véhicule spécifique pour se rendre au Cape Reinga, tant mieux, même si on ne doute pas des capacités de notre cher Octopus !

Attention :

Mieux vaut faire le plein d’essence à Kaitaia plutôt que d’attendre la dernière station essence possible : il est fort probable qu’elle soit à sec et donc fermée. Prévoyez bien l’aller-retour pour ne pas tomber en panne !

La route débouche sur un assez grand parking où l’on se fait accoster par des mouettes qui en ont après notre pain. D’ailleurs, si vous voulez manger un morceau ou boire quelque chose, c’est le dernier point pour le faire. Dès que l’on quitte le parking pour se diriger vers le Cape Reinga, cela ne sera plus possible. Cela fait partie des Tikanga, « les coutumes », des Maoris. On ne mange pas et on ne boit pas sur la terre sacrée du Cape Reinga.

À peine arrivée, on sent que l’endroit est spécial, il règne une atmosphère presque mystique, que tout le monde semble ressentir. Cela commence dès que l’on passe sous la passerelle qui fait office de point d’entrée. Le vent qui souffle à travers les bois du plafond semble créer une mélodie venue de nul part. Peut-être les esprits ?

Suivre le chemin des esprits au Cape Reinga :

Selon la mythologie maorie, c’est ici, au Cape Reinga, que les esprits des morts viennent pour rejoindre l’au-delà. D’ailleurs, saviez-vous que son autre nom est Te Rerenga Wairua « le lieu du grand saut de départ des esprits » ?
Si vous regardez plus loin, vous pourrez voir un arbre qui penche dans le vide, c’est un Pohutukawa âgé de 800 ans. Les esprits sautent de ce point pour rejoindre Hawaiki, l’île mythique où les peuples de Polynésie situent leur origine en utilisant Te Ara Wourua « le chemin des esprits ».

Quand on arrive à la pointe, on peut également apercevoir 3 îles que l’on appelle les Three King Islands, c’est ici que les esprits font une halte pour regarder une dernière fois la côte avant de poursuivre leur chemin.
Faites un petit signe de main, on ne sait jamais, peut être que l’un d’entre eux se retournera à ce moment !

Nous ne les avons pas vues, mais il y a également deux sources situées dans les collines, la première se nomme Te Waiora a Tane « les eaux vivantes de la déesse Tane » et joue encore un rôle important dans les pratiques funéraires maories. Elle permet de « nettoyer » l’esprit du défunt, et donc de permettre le renouveau spirituel de l’âme.
La deuxième source du nom de Te Wai Whero o Rata permet aux esprits qui boivent de son eau d’aller dans le monde des esprits, dans l’autre cas, ils retournent sur la terre des vivants.

Quand on sait cela tout ça, il n’y a rien d’étonnant à ressentir une telle force de l’endroit. Nous profitons de la chance de pouvoir visiter un tel lieu, toutes les cultures ne permettent pas ainsi que l’on visite des lieux sacrés.

Cape Reinga - Nouvelle-Zélande

Le Cape Reinga, une rencontre entre mer et océan :

Comme si tout cet univers mystique n’était pas suffisant, l’endroit a une autre particularité et pas des moindres. On peut y observer la mer de Tasmanie et l’Océan Pacifique en même temps.
En effet, c’est exactement à ce point que la mer et l’océan se rencontrent, et cela donne une vue inoubliable. Mais même si cela donne envie de plonger dans ces eaux, il vaut mieux s’en dissuader : les courants ne pardonnent pas dans ce coin ! En étant attentif, on peut deviner la puissance de ces eaux rien qu’en les regardant. On dirait qu’elles se poussent mutuellement.

D’après ce que l’on nous a dit, l’eau qui a les teintes bleu-vert est la mer de Tasmanie, tandis que celle à la teinte gris-bleutées et l’Océans Pacifique. Mais ce n’est pas toujours facile de les différencier. Et pour cause, lors de notre balade, le temps n’a fait qu’osciller entre ensoleillé, couvert et venteux, transformant complètement les paysages et les couleurs autour de nous. On vous laisse imaginer le spectacle que c’est pour les eaux ! Et lorsque l’on a regardé les photos, on a eu l’impression de ne pas les avoir prises le même jour.

Cape Reinga - Nouvelle-Zélande

Cape Reinga - Nouvelle-Zélande

Le Cape Reinga, une balade à ne pas rater :

Malgré son important taux de visiteurs, le Cape Reinga est souvent mis de côté par les touristes au profit d’autres comme Rotorua par exemple.

Lire aussi : Rotorua, ville géothermique de Nouvelle-Zélande. (Bientôt en ligne !)

Ceci est souvent dû par manque de temps, mais aussi avouons le par flemme. Ce que l’on peut comprendre, quand on a conduit des kilomètres et des kilomètres, on n'a pas forcément envie d’en faire plus pour aller tout au Nord.
Pourtant, on ne peut que vous recommander de ne pas passer à côté ! Nous avons commencé notre road trip en remontant le plus au Nord possible, donc nous n’avons pas été confronté à ce dilemme, ce qui est du coup peut être une bonne solution.

Lire aussi : Road trip dans l’île du Nord de Nouvelle-Zélande : notre itinéraire.(Bientôt en ligne !)

La balade qu’offre l’endroit est magnifique et très facile puisque le chemin est en dur et aménagé. Sur le retour, cela monte un peu plus, mais rien d’impossible, surtout quand on a le temps d’admirer les alentours.

Outre le fait que le Cape Reinga soit d’une grande richesse de faune et de flore, c’est aussi son phare qui en fait sa popularité. Visible de loin, il trône en bout de piste, surplombant la mer et l’océan. Il est toujours en activité depuis 1941, même si depuis quelques années, on l’a rendu automatisé avec des panneaux solaires !

Prenez le temps de jeter un coup d’œil aux panneaux qui indiquent les directions des grandes villes du monde. Cela en fait des kilomètres jusqu’à chez nous !

Cape Reinga - Nouvelle-Zélande

Tapotupotu Bay, notre coup de cœur :

Le Cape Reinga nous en a mis plein les yeux, et on ne regrettait pas un seul instant la visite, alors lorsque sur le chemin du retour, on a vu un discret petit panneau indiquant Tapotupotu Bay, on ne sait pas pourquoi on a décidé d’aller voir par curiosité.
Et là, au détour d’un virage, nous avons la surprise de voir apparaître une magnifique plage entourée de verdure. On a un coup de cœur aussitôt, et lorsque l’on voit que l’on peut dormir sur place avec notre van, on s’installe sans hésiter !

Tapotupotu Bay fait partie de ces endroits qui sont très tranquilles hors saisons, au début, il n’y avait que nous, puis un campeur et deux autres voitures nous ont rejoint le lendemain.
On peut y séjourner en tente, en voiture, en van, etc. Le tout est de laisser l’endroit propre évidemment. Mais une petite commission est demandée aussi. Vous devez glisser une somme dans une sorte de grosse boite aux lettres qui va à la conservation de l’endroit.
Personne ne va vérifier, même si des Rangers passent de temps en temps pour s’assurer que tout va bien et que le lieu est respecté.
Il y a également des toilettes et des douches sur place, mais attendez vous à de l’eau froide !
On trouve aussi plusieurs robinets, avec un panneau rappellant qu’il est recommandé de faire bouillir l’eau avant de la consommer.
Bref, tout est pensé pour passer un bon moment !

Le coin regorge aussi de petits treks à faire allant d’une heure à presque la journée. Faites cependant bien attention, certains peuvent être bloquée avec la marée haute (expérience personnelle, bonjour).

Pour tout vous dire, on devait rester une nuit sur place qui s’est transformé en deux puis en trois. L’endroit est extrêmement ressourçant, on ne peut que profiter. On a même pu voir le lieu sous un temps orageux, et ça valait le coup !

Tapotupotu Bay - Nouvelle-Zélande

Tapotupotu Bay - Nouvelle-Zélande

Tapotupotu Bay - Nouvelle-Zélande

Tapotupotu Bay - Nouvelle-Zélande

Ninety Mile Beach, une plage à perte de vue :

Ninety Mile Beach est une plage qui fait 90km (mais 56 miles en réalité), et on n'en voit pas le bout ! On avait entendu beaucoup de bien sûr cet endroit, du coup nous sommes allé jeté un coup d’œil, mais nous n’avons pas vraiment accroché. Il faut dire qu’il pleuvait et que le vent était fort. Pas les meilleures conditions pour profiter d’une plage. Cependant, en été, cela doit être beaucoup plus agréable.

Infos pratiques :

Comment aller au Cape Reinga ? : Le plus simple est d’avoir son propre véhicule, la route est sûre et solide donc aucun souci. Il est aussi possible d’y aller en bus via des excursions touristiques à partir d’Auckland.

Combien de temps faut-il pour aller au Cape Reinga ? : En partant d’Auckland il faut compter 4h45-5h. Le mieux est de ne pas tout faire en une traite et de s’arrêter comme nous l’avons fait.

Quelle est la meilleure saison pour visiter le Cape Reinga ? Été ou hiver se valent. L’endroit est magnifique dans les deux cas ! Nous y sommes allé hors saison donc en hiver, et nous n’avons pas eu de pluie, seulement du vent. Et il y a avait beaucoup moins de monde qu’il peut y avoir en été. Le mieux est de regarder la météo pour au moins éviter la pluie !

Où dormir au Cape Reinga ? : On ne peut pas dormir au Cape Reinga même, y comprit sur le parking. On ne peut que vous recommander la petite plage de Tapotupotu Bay, que vous trouverez en redescendant la route si vous avez de quoi camper.

Combien coûte l’entrée du Cape Reinga ? : L’entrée est complètement gratuite.

Pour conclure cet article sur le Cape Reinga, une vidéo de 30 secondes pour vous convaindre de la beauté de l’endroit si jamais on n’a pas réussi à vous convaincre !

30 secondes en Nouvelle-Zélande

@youtube
Alors envie de vous dépayser au Cape Reinga ? Les prix indiqués sont ceux que nous avons eus, vous pourrez rencontrer une différence (bien ou moins bonne !) mais au moins cela vous donne une idée.
Blog Comments powered by Disqus.
0.0