Visiter Ayutthaya et ses vestiges historiques

By Fanny — Posted in Depaysemoi on

Depaysemoi Conseils Guide de voyage Thaïlande

Vous commencez à nous connaître maintenant, et vous savez donc que même si on ne rejette pas les grandes villes, on a un penchant pour les petits coins excentrés et plus tranquilles. Du coup, quand on a quitté l’immense Bangkok pour l’historique Ayutthaya cela nous a fait un bien fou ! Et on a vite succombé à ses charmes. Même si les anciens monastères, temples, et autres sont en ruine, cela n’a rien entaché à la visite, au contraire ! (Après ma passion pour l’histoire fait que je me complais facilement de ces choses-là !)
Ayutthaya dégage un certain calme qui a fait qu’on a rallongé notre séjour d’une nuit pour pouvoir en profiter d’avantage. Si bien que nous y avons donc passé 3 jours, ce qui nous a bien laissé le temps de nous balader tranquillement et de profiter des beautés et attractions du coin sans se presser.

Avant tout, pour comprendre Ayutthaya, il faut d’abord connaître son histoire.

Un peu d’histoire :

Ayutthaya fondée en 1350, devient la 2e capitale du Royaume de Siam (l’ancien nom de la Thaïlande). Sa renommée se fait aussi bien par son architecture connue pour ses prangs ou tours reliquaires, et son plan en quadrillage que par le commerce qui s’y déroule. Elle connaît une période florissante qui s’étend sur plusieurs siècles avant d’être attaquée par l’armée birmane en 1767, qui la détruit et chasse ses habitants. Les vestiges de la cité l’ont inscrit au Patrimoine Mondiale de l’Unesco.
Située à 80km de Bangkok, ce sont ces ruines qui attirent des touristes chaque année.

Que voir et que faire à Ayutthaya ? Les incontournables :

Les temples :

On ne va pas se mentir, la grande source d’intérêt reste les vestiges archéologiques. La ville compte bien une douzaine de temples différents, éparpillés partout. Rassurez-vous, on ne vous les a pas tout listés, on s’est contenté de ceux qui selon nous valent le détour.

Wat Mahathat :

Surement le plus connu, et le plus important de la ville. Et pour cause, il détient des sculptures de Bouddha assez impressionnantes. Mais ce qui a fait le plus sa renommée est la tête de Bouddha entrelacée entre les racines d’un arbre.

Selon la légende...

Lorsque l’armée birmane détruisait la ville, elle a aussi décapité tous les Bouddhas, mais une des têtes a roulé jusqu’aux racines d’un arbre qui en poussant n’aurait fait que l’enchevêtrée d’avantage.

Attention !

La tête de Bouddha étant sacrée, elle est vénérée par les Bouddhistes ce qui implique que l’on respecte certaines règles lorsque l’on se prend en photo à côté.
Il ne faut pas être plus haut que la tête de Bouddha, cela signifie donc qu’il faut au minimum s’accroupir même si la position la mieux vue est d’être agenouillée sur les genoux. Il faut aussi veiller à adopter une attitude modeste et humble.

Le meilleur moment pour y aller est en fin d’après-midi, au coucher du soleil. Déjà, il n’y aura presque plus de visiteurs, mais surtout le soleil qui se couche sur les ruines crée un superbe moment qui ne fait que renforcer la forte atmosphère déjà présente.

Temple - Thailande

Temple - Thailande

Wat Phra Si Sanphet :

Un des plus importants temples qui servait de chapelle royale. Pour être honnête, il est à voir, car il reste impressionnant, mais cela n’a pas été notre préféré !

Wat Lokayasutharam :

Il reste connu pour sa statue de Bouddha allongée. C’est la seule chose qui reste du temple. Mais la vérité doit être dite : la statue présente n’est pas celle d’origine, mais a été refaite dans les années 1950, et d’une façon différente de la 1re.

Combien ça coûte ? :

Wat Mahathat : 1,30€ (50 bahts).
Wat Phra Si Sanphet : 1,30€ (50 bahts).
Wat Lokayasutharam : Gratuit.
En réalité, quand on y était, un prix bien plus gourmand était demandé pour les 2ers temples. Surement une petite magouille dans tous les cas, si vous faites le tour des temples, en vous éloignant de l’entrée principale, vous verrez qu’il y a des petites entrées « secrètes » à travers les remparts pour une entrée gratuite.

Temple - Thailande

Temple - Thailande

Temple - Thailande

Les règles de bonnes conduites :

  • On ne doit pas être plus haut que Bouddha.
  • On doit avoir une attitude humble et modeste lorsque l’on se prend en photo près de Bouddha.
  • On ne déplace rien, ni n’ajoute quoique se soit : en gros, on ne touche pas et on ne forme pas de cairn non plus (les cairns sont ces amas de pierre plus ou moins grand fait à la base pour marquer un lieu.).
  • On ne grimpe pas sur les monuments (vous verrez que peu de personne respecte cela malheureusement).
  • Une tenue correcte est toujours appréciée.

Envie d’en savoir plus sur le comportement à adopter en Thaïlande ? Retrouvez notre article "Que faire et ne pas faire en Thaïlande ?"

Se promener dans le parc Rama :

C’est un petit parc qui entoure le Wat Mahathat. La balade y est sympathique car vous tomberez aussi bien sur des petits temples que sur des varans et des oiseaux en tout genre. Le seul regret est de voir tellement de déchets dans l’eau surtout quand on voit des animaux essayer d’y trouver à manger…
L’endroit reste très beau surtout au coucher du soleil ! C'est très apaisant idéal pour commencer ou finir une journée, c'est pour cela qu'à ces heures vous pouvez voir des groupes pratiquant le tai-chi.
Sur la route qui mène au Wat Mahathat, regardez bien les arbres, vous verrez des adorables petits écureuils qui se régalent avec les noix de coco mis à leur disposition.

En parlant d’animaux :

En Thaïlande, les chiens sont très territoriaux et n’hésitent pas à vous agresser un peu si vous vous approchez de trop près… Ca été le cas ici, tout un groupe se reposait sous une sorte de patio près de la route et quand on a voulu passer, ils se sont tous levés d’un coup en nous chargeant et nous aboyant dessus. Heureusement, ils ne se sont pas approché de trop près comme à Chiang Mai … Mais faites attention aux morsures (surtout que la rage est présente dans le pays).

Parc - Thailande

Parc - Thailande

Parc - Thailande

Manque de temps ? :

Si vous ne souhaitez pas traverser la ville à pied, il est tout à fait possible de louer des vélos. C’est un moyen de locomotion très populaire à Ayutthaya et vous ne manquerez pas d’endroits pour en louer un !
Nous avons préféré marcher (enfin surtout moi car je suis vraiment nulle en vélo), mais nous avions vu des tarifs comme 1€-1,30€ (40 - 50 baths) pour la journée.

Manger au petit marché de rue :

Tout à fait par hasard on a découvert, un marché qui s’étale sur toute une rue. Parfait pour acheter à manger au moindre prix. Il y en a pour tous les gouts et c’est l’occasion de tester des plats typiquement thaï. Vous y trouverez aussi des vêtements et autres en bout de rue. Nous n’y sommes allés qu’en fin d’après midi et le soir, donc on ne peut pas garantir qu’il soit ouvert le midi !

L’article "Que manger en Thaïlande ?" peut vous aider à y voir plus clair dans les spécialités thaï.

Marché - Thailande

Évitez les balades à dos d’éléphant :

En visitant la ville vous ne pourrez pas louper l’activité touristique phare qui est la balade à dos d’éléphant. On vous la vendra avec du rêve et des paillettes, mais la triste vérité est que ces animaux sont battus toute leur vie pour répondre à la demande touristique. On a d’ailleurs été témoins de cette violence et maltraitance qui nous a laissé un goût plus qu’amer dans la bouche.

On a fait un article dessus si vous voulez connaître ce qui se cache derrière cette activité : "La vérité derrière les balades à dos d’éléphant".

Elephant - Thailande

Conseils :

  • Nous n’avions pas de crème solaire, et ça tapait fort, on a eu des jolis petits mollets rouges le soir, donc protégez vous.
  • Prévoyez de l’eau, on a très vite fini nos bouteilles !

Combien de temps rester à Ayutthaya ? :

Certaines personnes n’y font qu’une escale d’une journée, selon nous cela vaut au moins la peine d’y dormir une nuit voire deux. Comme on vous l’a dit plus tôt, on a même rallongé notre séjour avec une troisième nuit, plus pour profiter à fond et se détendre.
Après cela dépend toujours de la même chose : le temps que vous avez et l’intérêt que vous portez à l’endroit. Certains temples sont assez éloignés et demande une bonne marche tout à fait possible en une journée, mais pas forcement reposant !

Où dormir à Ayutthaya ? :

On a eu un petit coup de coeur pour la Chommuang Guesthouse que l’on a découvert un peu au hasard.
Un peu excentré, elle reste très bien placée. Mais le mieux est l’intérieur complètement aménagé pour procurer une détente et un confort complet ! Hamac, transat, fléchettes, le tout dans une habitation typique et avec des propriétaires super sympas, toujours prêt à aider (c’est même eux qui nous ont amenés en voiture à la station de bus afin que l’on prenne notre bus de nuit pour Chiang Mai).
Comme dans tous les guesthouse et hôtels en Thaïlande deux bouteilles d’eau gratuites sont à votre disposition quand vous arrivez. Si ce n’est pas assez, Mary, la propriétaire met à disposition un frigo où vous trouverez un bon nombre de bouteilles d’eau bien fraiches (contre la modique somme de 10 baths soit 0,25€ que vous devez déposer dans une petite caisse à côté, la confiance c’est la clef !). Une mini cuisine où du thé et café sont à disposition est également présente. (Les thais ont rarement une vraie cuisine chez eux, puisqu’il est coutume de manger dehors donc n’attendez pas de l’équipement pour vous faire à manger.)
On vous recommande vivement cet hebergement ! Mais réserver peut être une bonne idée, car comme tous les bons lieux, ils sont demandés et il n’y a pas beaucoup de chambres !

Chommuang Guest House :

Site web : Chommuang Guest House
Prix : Pour une chambre double avec salle de bain privée (il ne restait plus que ça les 2eres nuits) il faut compter environ 15€, mais c’est les même prix avec salle de bain commune.
Activités : Wifi, terrasse détente, mini cuisine, location de vélo.

Guesthouse - Thailande

Comment venir à Ayutthaya ? :

Au début, on voulait prendre le bus, et puis impossible de trouver la station (même sur internet, on ne trouvait pas une vraie réponse) du coup, on s’est dit que cela sera en train ! Et aucun regret, comme au Vietnam, ce mode de transport est idéal pour découvrir le paysage et la vie locale.
La sécurité n’étant pas du tout la même que dans nos pays occidentalisés, vous verrez que les portes restent ouvertes (s’il y en a) et vous pouvez à loisir vous y placez pour admirer le paysage défilé devant vous. Vous pouvez aussi y manger, fumer et vous promener. En plus de ça, des petits vendeurs vous proposent à boire et à manger. Bref, on a adoré.
Bien que plus lent que le bus, cela reste aussi moins cher ! Il faut compter entre 2 heures et demie à 3 heures pour aller de Bangkok à Ayutthaya.

Infos pratiques :

Le prix du billet : 0,50 € (20 bath) par personne en 3e classe (on a de toute façon délaissé les sièges pour aller se mettre aux ouvertures des portes.)
Où prendre le train à Bangkok : À la gare de Hua Lamphong, une fois sur place c’est très facile il suffit d’acheter son ticket au guichet et d’attendre son train.
Réservez ou pas ? : Nous n’avons pas réservé, mais nous avons regardé les horaires sur internet sur ce site www.thailandee.com pour avoir une idée. Il est préférable de s’y rendre plus tôt, car les horaires ne sont pas toujours exacts (et ne croyiez pas la durée du trajet affichée, cela sera plus ! )

Train - Thailande

Train - Thailande

Voilà, en espérant que cet article vous a convaincu de faire une petite pause culturelle à Ayutthaya, n’hésitez pas à partager votre expérience avec nous !

Alors envie de vous dépayser à Ayutthaya ?

Les prix indiqués sont ceux que nous avons eus, vous pourrez rencontrer une différence (bien ou moins bonne !) mais au moins cela vous donne une idée.

Blog Comments powered by Disqus.
0.0